MyHOME – Automatiser sa maison lors de son départ en vacances

MyHOME – Automatiser sa maison lors de son départ en vacances
MyHOME – Automatiser sa maison lors de son départ en vacances

Reprenons notre série Mes scénarios de vie. Depuis cet été, je souhaitais vous présenter les scénarios domotique que j’ai mis en place pendant mes départs en vacances. Ces scénarios sont assez simples mais ils peuvent facilement être enrichis selon votre système et votre passion du détail.

 

L’idée

L’idée est simple : automatiser sa maison lorsque l’on est absent. Cela passe par plusieurs postes par exemple l’automatisation des volets roulants le matin et le soir, la simulation de présence ou la conservation de la température dans la maison.

Pourquoi uniquement lorsque l’on est absent ? Car selon moi, il est difficile d’appliquer ce genre de règle au quotidien, ne souhaitant pas mettre trop de scénarios de vie dans ma vie. Après, à chacun de l’appliquer comme il le souhaite.

 

La mise en oeuvre

Si comme moi vous avez un système domotique MyHOME de Legrand et que vous avez suivi la série le concernant, je vais vous montrer comment configurer les points qui vont suivre.

Pour les autres, il s’agit ni plus ni moins d’appels à des actions et l’ensemble des systèmes domotiques fonctionnement essentiellement de la même façon.

 

Configuration de openHAB

Comme nous l’avons vu dans le précédent article, openHAB offre une interface pour le contrôle de la domotique MyHOME. Il possède également de nombreux avantages ( Cloud gratuit, compatible nativement IFTTT). Je vous ai déjà montré comment configurer vos volets roulants. Le principe ici est le même mais en groupant dans openHAB tous les volets de votre habitat.

Pour le cela, rendez-vous dans le fichier items.

 

Dans le fichier rules, créez ensuite votre scénario :

 

Avant d’aller plus loin, je vous conseille de tester votre scénario à travers l’interface openHAB en local puis sur le cloud (voir article utilisation d’openHAB). N’oubliez pas d’inscrire votre scénario dans le fichier sitemap pour qu’il soit visible à l’écran.

 

Une fois la configuration faite, nous allons maintenant travailler avec IFTTT. Comme on l’a déjà vu, ce dernier va permettre de brancher openHAB à différents services.

 

Ouvrir et fermer les volets

À travers IFTTT, utilisez le service Wheather Underground pour connaitre l’heure du coucher du soleil. Répliquez le scénario pour le lever du soleil en prenant le soin de bien passer la commande ON, OFF ou UP et DOWN selon ce que l’on souhaite. Vous pouvez également ouvrir et fermer vos volets à une heure fixe à l’aide du service Date & Time mais cela sera moins pratique à la longue. Testez vos applets IFTTT avec le bouton dédié.

J’ai remarqué dernièrement que le bouton permettant de tester l’applet dans IFTTT ne fonctionnait pas. Il faudra donc y aller à tâtons.
Scénario IFTTT avec openHAB

Scénario IFTTT avec openHAB

 

Pour ceux qui ont l’âme d’un développeur, vous pouvez également utiliser un cron (planificateur) directement dans openHAB afin de déclencher à une heure très précise une règle. Pour plus de détails, je vous conseille de consulter Wiki.

 

Simuler une présence

L’allumage des lumières peut permettre de simuler une présence dans votre habitat. Pour cela deux possibilités :

  • Allumer certaines lumières à la tombée de la nuit. Les éteindre à minuit si nécessaire.
  • Allumer des lumières aléatoirement en utilisant une fonction aléatoire permettant d’accéder à une lumière au hasard :

 

Dans le code précédent, nous utilisons deux éléments bien connus des développeurs : le switch permettant d’écrire des conditions et la classe ThreadLocalRandom permettant de générer un chiffre aléatoire (ici, entre 0 et 2). Pour l’utiliser, n’oubliez pas l’import suivant à placer en début de fichier rules :

 

Pour ma part, deux des lumières s’allument à la nuit tombée et jusqu’à minuit (l’une dans le salon, l’autre à l’extérieur).

 

Garder votre maison à température

Enfin, la cerise sur le gâteau et ce que j’ai trouvé vraiment utile pendant cet été caniculaire, ce fut de maintenir la température dans ma maison. Pour cela, j’ai utilisé ma station météo Netatmo qui analysait la température intérieure.

Ainsi, grâce à IFTTT, lorsque la température dans ma pièce de vie dépassait les 26°, les volets exposés sud et ouest se fermait automatiquement.

Alors bien sûr, j’ai défini ces volets manuellement et des scénarios plus complexes peuvent être mis en place notamment avec le calcul de la position du soleil. Ce scénario-là est simple et déjà efficace.

Pour le mettre en place, définissez un groupe de volets dans openHAB (comme précédemment). Dans IFTTT, créez un applet en connectant la station météo à openHAB. Et ce n’est pas plus compliqué que ça.

Applet IFTTT Netatmo - openHAB

Applet IFTTT Netatmo – openHAB

 

Cela vous parle peut-être moins en hiver, mais ce scénario peut avoir la même application pour maintenir une température convenable dans votre habitat en votre absence. Bénéficier du soleil la journée jusqu’à que la température intérieure ou extérieure soit trop basse. Les volets étant des barrières naturelles, cela permet à minima de garder la chaleur dans votre maison, et ainsi de faire quelques économies.

 

Le plus

Ce que j’aime sur les applets IFTTT, c’est la simplicité avec laquelle nous pouvons activer ou désactiver des scénarios. Il nous propose même une interface simple et accessible via le site ou l’application. L’avantage est que si vous avez oublié d’activer le ou les scénarios avant de partir, vous pouvez le faire facilement à distance.

Activation de l'applet IFTTT

Activation de l’applet IFTTT

 

Une bonne nomenclature peut être de nommer ces scénarios Absence pour s’y retrouver. Quand on commence à expérimenter des scénarios, il devient vite complexe de s’y retrouver.

Ce que j’aurais aimé faire, c’est d’activer ou de désactiver les applets dans IFTTT en automatisant cette tâche avec mon calendrier par exemple. Pour le moment, IFTTT ne le propose pas nativement. Il faut passer par un système de domotique plus complet.

 

Conclusion

Ce deuxième petit scénario ressemble au premier, mais pour moi, il vient le compléter. Il m’a été très utile pour garder ma maison fraîche cet été tout en simulant ma présence lorsque j’étais absent. Et vous, qu’avez-vous mis en place lors de vos départs en vacances ?

 

5 réponses

  1. Emmanuel Venisse dit :

    Très bon article. IFTTT est très bien, mais je le réserve à des activités « online ». Pour ce genre de scénario, je préfère utiliser Node-Red qui est similaire mais installé en local sur un raspberry et qui continuera de fonctionner même si la connexion internet tombe

    • Jérémy Paris dit :

      Bonjour Emmanuel,
      merci pour votre commentaire.
      Effectivement, c’est une bonne raison de créer des scénarios en local.

      La présentation sur la partie cron dans openHAB rejoint ce point (car fonctionne en local).

      Néanmoins, l’avantage que je vois avec IFTTT est la facilité de créer et activer des scénarios. Ici, comme il s’agit de scénarios que j’active uniquement en vacances et à une heure précise, j’ai peu de risque d’avoir une coupure pile sur la tranche horaire. Et si c’est le cas, cela sera surement régler le lendemain.

      Bref, c’est un bon point et je regarde actuellement la problématique de perte de courant avec des actions à appliquer à ma maison dans ce cas.

  2. REYNEN dit :

    Bonjour, pour gerer mes absences , j’utilise unquement MyHome , je prepare des scenarios que j’active via la console WEB lors de mes deplacements (effectivement il faut y penser avec de quitter la maison)
    Par exemple… Scenario Allumage d’une lampe durant 1h avec un allumage à heure de depart aleatoire
    et ouverture de tous mes volets a 9h et fermeture au coucher du soleil…

    Mes scenarios sont specifiques a « Absence » et je les active via mon navigateur en local

  1. 2 février 2019

    […] Reprenons notre série Mes scénarios de vie. Depuis cet été, je souhaitais vous présenter les scénarios domotique que j’ai mis en place pendant mes départs en vacances. Ces scénarios sont assez simples mais ils...   Source: Devotics […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.