Le numérique et la présidentielle en 11 points

Cette semaine nous vous proposons un article de veille un peu particulier. Difficile de passer à côté, dimanche, vous êtes tous conviés à choisir notre futur président. Certains sont déçus du choix qui leur est offert tandis que d’autres jubilent, certains sont neutres alors que d’autre sont révoltés…  Je vous propose de mettre entre parenthèse toutes les polémiques le temps d’un article et que nous parlions de ce que propose ces deux candidats du point de vue numérique et domotique.

Afin de rendre l’exercice plus intéressant, toutes les propositions seront anonymes et mélangés. Vous pourrez découvrir, à la fin de l’article à qui appartient chacune des propositions listées. En attendant je parlerais de Paul et Jack. Pour savoir qui est qui, rendez-vous à la fin de l’article ou passer sur l’un de ces deux noms.

Fracture du numérique

JackEmmanuel Macron et PaulMarine Lepen sont assez raccord sur ce point. En effet, nos deux candidats souhaitent accentuer l’effort en ce qui concerne l’accès au haut débit et la disparition des zones blanches (zones non couvertes 3G/4G).

Notons cependant quelques différences. En effet, JackEmmanuel Macron propose d’aller plus loin sur le sujet en s’engageant sur un délai et un périmètre. De plus, il propose d’accompagner ces investissements par de la formation, des associations, etc. permettant aux moins avertis de prendre le virage du numérique.

Vie privée

Sur ce point, les méthodes diffèrent mais les intentions sont les mêmes.

D’un côté, PaulMarine Lepen propose une charte visant à obliger l’hébergement des données personnelles sur le sol français (ce type de réglementation existe déjà dans certains pays).

De l’autre, JackEmmanuel Macron propose de développer des instruments permettant d’améliorer la transparence concernant l’usage des données privées. De plus, il propose la mise en place d’une Agence européenne pour la confiance numérique.

Les startups & innovations

Là encore, c’est un sujet au cœur des “préoccupations numériques” de nos deux candidats. Mais, une fois n’est pas coutume, les méthodes proposées diffèrent.

JackEmmanuel Macron présente deux axes de travail pour les startups. Premièrement, il propose de développer “l’expérimentation” et permettant à certaines entreprises, selon certains critères et pendant un temps défini de s’abstraire, d’une partie des contraintes appliquées normalement aux entreprises. Ce “cadeau” ayant pour objectif d’offrir la possibilité de valider des hypothèses avant d’investir davantage dans un projet. Le second axe concerne l’Europe. Il propose la mise en place d’un fond européen de financement en capital-risque de 5 milliards, afin de protéger et de développer le marché numérique Européen.

Du point de vue de l’innovation JackEmmanuel Macron souhaite axer ces efforts sur les problématiques liées à l’intelligence artificielle tout en créant un contexte fiscal favorisant l’investissement dans l’innovation.

De son côté, PaulMarine Lepen n’a pas sélectionné de secteur particulier. Il propose de  “recentrer le Crédit Impôt Recherche vers les PME et les startups, diriger une part de l’assurance-vie (2 %) vers le capital-risque et les startups et inciter les grands groupes à créer leur propre fond dans les entreprises innovantes”. Cette proposition serait, de plus, appuyée par une augmentation du budget public de la recherche et par des mesures visant à interdire la cession d’activité à l’étranger pendant dix ans en cas de versement de subvention publique.

Fiscalités

Sur ce point, nos deux candidats sont en phase. Ils souhaitent tous deux trouver des solutions afin d’endiguer les problématiques de montage financier permettant de ne pas payer les impôts qui leurs incombent. La cible est clairement définie, il s’agit des acteurs majeurs du net qui  génèrent aujourd’hui des profits dans des pays où ils ne paient aucun impôt.

Le numérique dans le public

Nos deux candidats promettent le lancement de nouveaux services numériques censés simplifier et améliorer nos rapports quotidiens avec les administrations. JackEmmanuel Macron est celui qui s’engage le plus sur ce point en proposant un 100 % numérique. PaulMarine Lepen de son côté souhaite d’abord se concentrer sur la modernisation des outils autour de la sécurité sociale ainsi que sur la création d’une plateforme numérique permettant de développer un “mécénat populaire“.

Nouveaux modes de travail

Uberisation, ce mot vous est peut-être familier, on l’entend de plus en plus. Il fait peur et certains pays sont en pleine régularisation du phénomène, après que certaines dérives aient été observées. Dans ce but, PaulMarine Lepen propose la nomination d’un secrétaire d’état. Il aurait pour but d’anticiper et de prévoir les évolutions de réglementations nécessaires afin de garantir une concurrence loyale. On regrettera cependant qu’aucun point concernant l’aspect social n’ait été abordé ici.

Entreprise et le numérique

Aujourd’hui de nombreuses entreprises ne sont pas à l’aise avec les nouveaux outils et méthodes imposées par le numérique. JackEmmanuel Macron propose de mettre en place des formations spécifiques permettant de mieux armer les PME PMI face aux nouveaux enjeux du numérique.

Hadopi

Sur ce point, seul PaulMarine Lepen s’est prononcé. Il propose une suppression pure et dure de cette autorité. En contre partie, le candidat propose de travailler autour d’un concept de licence globale. Cette option, déjà proposée par le passé, semblait être une alternative beaucoup moins coûteuse et beaucoup plus efficace. Reste néanmoins à l’adapter au contexte actuel qui a très largement évolué depuis la mise en place d’Hadopi.

Santé

Point surprenant auquel on ne s’attend pas forcément : JackEmmanuel Macron propose d’utiliser le numérique comme arme contre les déserts médicaux et comme moteur à la réduction des dépenses médicales. Pour ce faire, en plus du développement de certaines professions médicales, le candidat propose d’utiliser les nouvelles technologies. Il souhaite ainsi développer la télé-médecine pour lutter contre les inégalités dues aux déserts médicaux. Il propose aussi d’investir dans la domotique afin d’assister les personnes dépendantes et leurs aidants.

Libertés et internet

PaulMarine Lepen est le seul à aborder le sujet. Ce candidat propose en effet d’inscrire les “libertés numériques” parmi ce que l’on appelle les liberté fondamentales qui sont protégées pas la Constitution. Ceci dans le but de garantir la liberté d’expression. À contrario, PaulMarine Lepen déclare qu’il renforcera la lutte contre certaines dérives que l’on peut rencontrer sur internet sans aller plus loin sur le sujet et sans non plus préciser comment concilier ce dernier point et les “libertés numériques”.

Et l’Europe?

JackEmmanuel Macron propose de développer un marché européen du numérique. La mise en place de ce dernier serait une occasion de mettre à plat les réglementations entre les différents pays européens. De plus, il propose une négociation avec les États-Unis du “Privacy Shield” d’ici 2018. Cette manœuvre ayant pour but d’améliorer la préservation des données privées au niveau européen.

Conclusion

Voilà, vous savez ce qui est selon moi le principal. D’autres points sont abordés par les candidats mais sans réel développement. Il est donc difficile d’en dire plus. Je n’entrerais pas dans les détails de qui est dans le vrai et qui ne l’est pas mais nous avons l’impression que JackEmmanuel Macron est celui qui attache le plus d’attention aux sujets liés au numérique. J’oubliais, qui est qui ?

Roulement de tambour… Vous l’aurez peut-être deviné mais dans cet article Paul est Mme Lepen tandis que Jack est M. Macron.

Sur ces dernières lignes, passez une bonne journée et peu importe votre choix, même s’il consiste à ne pas en faire, déplacez-vous nombreux dimanche !

Note : les informations de cet article sont essentiellement issues des programmes et déclarations des candidats. En effet, nous avons tenté de les contacter mais aucun d’eux n’a répondu à nos sollicitations.

Cadre en informatique dans une multinationale je suis un touche-à-tout passionné de nouvelles technologies.
Tu aimes cet article ? Alors partage le Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on RedditShare on Tumblr

Laisser un commentaire