Présentation d’eedomus, le cerveau de ma maison

Après un premier article de présentation de mon installation domotique où vous avez pu découvrir un exemple des capacités de la domotique d’aujourd’hui, je vais maintenant continuer notre série Une domotique centrée eedomus avec une présentation de la solution eedomus elle-même, le centre nerveux de ma maison.

La solution eedomus

Je parle ici d’une solution, car il s’agit d’un tout composé principalement d’une box domotique mais pas que : elle est accompagnée de fonctionnalités cloud, d’applications mobiles, de services premium, …

Le logo eedomus

Côté matériel, il s’agit pour moi de la version de la box améliorée eedomus+ (qui annonce des performances 10 fois supérieures à sa version précédente). Elle est mise en vente pour environ 300€.

Cette box de conception française est multiprotocole : elle gère nativement le protocole Z-Wave et avec des extensions matérielles peut en gérer d’autres. Chez moi j’ai principalement du Z-Wave et du 433Mhz (grace à l’extension Rfxcom).

Vous pouvez retrouver plus d’informations

Pour la mise en service, comme c’est une solution clé en main, il suffit simplement :

  1. D’alimenter la box électriquement (alimentation USB standard)
  2. La relier à internet (Ethernet)
  3. Créer un compte utilisateur (avec le numéro de série de la box)

… et la box est pleinement opérationnelle pour recevoir ses premiers périphériques !

La Box eedomus+

La partie matériel : La Box eedomus+

L’interface

L’accès aux fonctionnalités se fait au travers d’une simple URL. Vous pouvez tester une petite démo en ligne :

On peut trouver l’interface vieillotte, mais une fois certains défauts ergonomiques assimilés, elle remplie parfaitement bien son rôle.

Dashboard d’accueil

L’écran d’accueil est un tableau de bord paramétrable où l’on peut organiser les composants dans des widgets représentants une pièce ou un groupe fonctionnel. Un clic sur l’icône du widget permet d’atteindre un sous tableau de bord. Les tableaux de bords sont personnalisables : changer la disposition, changer les icônes, changer le type de contrôleur des équipements, …

Chez moi une lampe peut donc par exemple se retrouver à la fois dans la pièce Bureau et dans le regroupement éclairage.

L’écran d’accueil eedomus : un dashboard d’aperçu général

Sous dashboard

On retrouve, dans le sous tableau de bord d’une pièce, à nouveau des widgets qui cette fois-ci représentent les composants qui y sont présents. Un clic sur l’icône d’un de ces composant va donner la liste des actions qu’il est possible d’exécuter sur celui-ci.

Pour une lumière par exemple : basculer entre allumé ou éteinte ou encore, choisir un pourcentage d’éclairage si celle-ci est dimmable.

Le sous dashboard du bureau avec le widget d’une lampe déployé

Les écrans de configurations

D’autres écrans vont ensuite donner accès aux autres fonctionnalités de la box et à son paramétrage.

Notamment la gestion des périphériques :

  • Pour lister tous les périphériques déjà connus de la box
  • Pour pouvoir ajouter, supprimer, configurer :
    • des périphériques en tout genre
    • les périphériques de type Z-Wave (Inclusion, exclusion, …)

Les autres écrans sont :

  • Un tableau de bord de l’historique des mesures des capteurs
  • La gestion des comptes utilisateurs (plusieurs utilisateurs sont possibles avec différents droits d’accès/affichage)
  • Les notifications système

 

Si vous exploitez les capacités de la box eedomus vues jusqu’ici, alors vous profitez d’un premier gros avantage des box domotiques ouvertes :

Centraliser et donc pouvoir piloter en un seul point ses équipements domotiques et certains objets connectés !

  • Vous vous retrouvez donc avec une maison connectée !
  • … mais pas encore avec une maison intelligente !

Insuffler l’intelligence

Les programmations

Les programmations sont des assistants pour donner des comportements intelligents à votre maison. Ils vous guident simplement pour déclarer des capteurs, des conditions et des actionneurs qui composent le comportement voulu.

Il existe des assistants pour les cas généraux suivants :

  • Un système de chauffage par zone
  • Allumage d’éclairage sur détection de mouvement
  • Une minuterie pour certains appareils
  • Alerte au gel
  • Centralisation de l’ouverture de volet
  • Surveillance intrusion simple

La box est équipée d’un moteur de règle qui va ensuite exécuter les programmations uniquement lorsque des changements d’états de la maison correspondrons aux conditions définies.

La maison devient ici enfin intelligente et même magique aux yeux de certains !

Les règles

Quand enfin on cerne les possibilités de notre domotique on finit par être frustré par ces assistants de programmation, car on voudrait aller plus loin pour gérer des cas particuliers ou plus précis : c’est possible en créant soi-même des règles.

La partie règle, elle, est beaucoup moins accessible (par défaut c’est une section cachée, il faut passer son compte en mode expert pour la voir apparaître). Mais un utilisateur passionné et motivé sera quand même capable d’exploiter cette section après une lecture attentive de la documentation dédiée aux règles.

Une fois cette section en main, c’est pour moi la section la plus intéressante, car c’est ici qu’on prend réellement plaisir à rendre sa maison intelligente, à la faire répondre à nos exigences, de devenir le grand maître des lieux !

Une réalisation

Une règle est constituée de 3 parties :

  • Les critères d’exécution
    • Le déclencheur horaire : pour déclencher à une heure précise ou à intervalle de temps régulier
    • ou le déclencheur “change maintenant” : pour déclencher sur un changement d’état d’un capteur 
    • puis des conditions : Pour restreindre les déclenchements précédents à des situations particulières en fonction d’autres capteurs.
  • Les actions
    • Est un enchaînement d’équipements et leurs actions qui seront alors exécutés quand les critères précédents sont validés
  • Les notifications (optionnel)
    • En complément des actions réalisées, vous pouvez demander l’envoie d’une notification personnalisée.

Un exemple

L’exemple ci-dessous consisterait à me prévenir de l’ouverture de la porte d’un cabanon du Jardin.

  • Evénement déclencheur : Le capteur de la porte passe à l’état ouvert
  • Actions :
    • Allumer ma Lampe Philips Hue Bloom à 40%
    • Changer la couleur de cette même lampe vers la couleur verte
  • Notifier : En complément je reçois une notification par email
règle eedomus

L’écran de création d’une règle eedomus.

Puis la deuxième frustration

Le créateur de règle donne des possibilités presque illimités : beaucoup de choses sont réalisables, mais pour certaines un peu plus poussées, il faudra dupliquer le nombre règle qui va rendre cette section vite volumineuse et compliquée à maintenir, mais pas impossible (j’ai plus de 600 règles à gérer)

Dans mon exemple simple précédent, mon souhait d’évolution serait que le déclenchement induit par l’ouverture de porte :

  • envoie seulement un email si je suis absent de chez moi
  • allume la lampe seulement si j’y suis présent

Pour cet exemple, je vais déjà devoir dupliquer la règle en 2 versions car il n’existe pas de notion de SI-SINON comme dans un langage de programmation classique.

Il faut aussi être très vigilant à l’écriture des conditions qui n’est pas intuitive. Elle ne suit pas la logique d’une réflexion :

  • les déclencheurs et les conditions ne forment qu’un seul concept qui se mélangent dans la section critère
  • les ET ne sont pas prioritaires sur les OU : les critères sont interprétés dans l’ordre d’écriture
  • donc le critère déclencheur doit être en dernière position pour être prépondérant dans toutes les situations
  • Le critère déclencheur devra être du type “change maintenant”.

Scripts PHP

Il est possible d’héberger sur la box des scripts PHP. Ils sont une autre manière d’ajouter de l’intelligence ou carrément des nouvelles fonctionnalités à la box. Ici, des connaissances de développeur PHP sont indispensables.

Mais la communauté bien active fournit déjà pas mal de scripts et en général la procédure pour les exploiter avec la box, sans avoir à aller comprendre le code interne.

Pour ma part, j’ai déjà apporté ma contribution (et la documentation de mise en oeuvre) sur 2 sujets :

  • Rain trend : Il permet de connaître les prévisions pluvieuses des prochaines heures (utilisé pour déclencher ou non l’arrosage du jardin)
  • Wind direction : Il permet de convertir une direction de vent, donné par une girouette en degré, vers son équivalent en point cardinal

L’application mobile eedomus

La solution eedomus comporte une application mobile (iOS et Android)

Elle vous permet, comme la version en ligne, d’avoir accès à tous les équipements de votre installation et de pouvoir les piloter directement depuis votre appareil mobile. L’application peut être alors considérée comme la télécommande de poche de votre maison quand vous avez votre téléphone avec vous.

Je ne l’ai pas encore précisé, mais la solution eedomus est en permanence accessible de l’extérieur par le Web : c’est une solution cloud. Vous pouvez donc, hors de chez vous, toujours contrôler votre maison à distance, pour par exemple :

  • éteindre une lumière oubliée en partant
  • allumer le chauffage, alors que vous êtes sur la route du retour
  • ouvrir votre garage ou allumer votre éclairage extérieur quand vous êtes tout juste devant chez vous

Comme pour la partie dashboard de la version Web, il est possible de se balader entre les pièces jusqu’à un équipement et pouvoir agir dessus :

Application mobile eedomus : Dashboard général

Le dashboard général

Application mobile eedomus : Sous dashboard

Sous dashboard d’une pièce

Application mobile eedomus : Actions d'un équipement

Actions d’un équipement

L’application mobile ne donne pas accès à du paramétrage ou aux règles, mais ce n’est finalement pas son rôle.
(Exception pour la fonction inclusion/exclusion Z-Wave, bien utile en mobilité à l’intérieur de la maison)

Les notifications :

Lors de la création de programmation, il est possible de demander l’envoi de notification, idéal pour savoir que certains événements ont lieu dans votre maison, notamment quand on est absent. Elles peuvent être de plusieurs types :

  • SMS (option payante)
  • Email
  • Tweet
  • Push (option payante)

Le push est à mes yeux le format de notification le plus intéressant car il est immédiat et nativement intégré à l’application mobile eedomus. Un clic sur la notification lance l’application mobile pour pouvoir réagir immédiatement.

Rappelez vous l’exemple d’intrusion que j’avais donné dans le paragraphe “Thème : sécurité” de l’article précédent :

  1. Recevoir l’alerte en étant à distance
  2. Consulter la situation
  3. Agir immédiatement sur la maison en conséquence

Notification e-mail

Notification SMS

Notification Push-mobile

Notification Push sur montre

Quelques autres aspects

Le cloud

La solution eedomus est en partie en ligne et donc dépendante de son cloud. 

  • Un de ses points négatifs et qu’il pose les préoccupations de protection de la vie privée.

Pour les points positifs

  • Il facilite les interventions du service support en cas de besoin.
  • Il fournis l’interface visuelle qui est donc gérée en ligne : la puissance de la box est donc consacrée au traitement des actions et événements domotiques qui s’exécutent donc en local.

En cas de coupure internet vous ne pourrez seulement plus piloter ou surveiller à distance votre maison, mais elle continuera à vivre et fonctionner sans soucis majeurs.

API

La solution met à disposition une API qui permet encore plus d’étendre ses possibilités quand on se retrouve dans une impasse pour certaines réalisations ou alors pour faciliter l’intégration avec d’autres systèmes.

Elle permet de consulter des informations (GET) de la box ou alors de piloter certains équipements (POST). (documentation de l’API)

Évolutive

La solution est en constante évolution pour être toujours compatible avec les derniers équipements domotiques qui sortent (Z-Wave entre autres) et intégrer de nouveaux objets connectés. Une mise à jour régulière parait mensuellement, l’historique est consultable ici.

On leur reprochera l’absence d’une feuille de route à plus ou moins long terme, pour savoir où se dirige la solution : à quand s’attendre à une refonte ergonomique ou une revue de l’écran de création des règles ?

Le service premium

C’est un service optionnel. Il coûte environ 6€/mois (détails ici). Il permet entre autre :

  • La possibilité d’envoyer des notifications de type push et SMS
  • D’avoir un stockage en ligne pour :
    • Les captures des images des caméras
    • L’historique sur un an des mesures effectuées par les capteurs
  • mais surtout il permet de soutenir les développements futurs

Vous n’êtes pas seul

Avec la documentation officielle bien fournie, avec le forum officiel animé par une communauté active et avec internet où cette solution est relativement bien connue, vous disposez d’énormément de ressources pour vous aider à correctement exploiter votre solution avant de pouvoir, en dernier recours si besoin, solliciter un service support dédié.

Conclusion

Cet article vous aura donné un aperçu global mais relativement complet de ce qu’est la solution eedomus.

Vous constatez que c’est une solution abordable car elle n’impose pas de connaissances techniques trop pointues pour sa mise en route, son paramétrage ou son utilisation. C’est surtout une solution stable et puissante pour mettre en oeuvre une installation domotique sérieuse !

Avec maintenant ces 2 articles dans la série une domotique centrée eedomus, dites-moi en commentaire quelle mise en oeuvre vous voudriez me voir détailler ? Je pourrai :

  • détailler des implémentations plus poussées
  • écrire des règles avancées
  • exploiter des script PHP
  • voir comment combler certaines lacunes de la box en utilisant des solutions externes ou des bidouilles
  • découvrir certains secrets et fonctionnalités cachés de la box
Développeur, technophile passionné d'informatique.
Tu aimes cet article ? Alors partage le Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on RedditShare on Tumblr

9 réponses

  1. Franck dit :

    Bonjour,
    Très sympa l’article.
    Je commence à avoir pas mal de regle et de produits z.wave dans la maison , mais je suis pas encore penché sur les scripts php et la puissance. Donc bleu dans ce domaine.
    Intéressé par le script et la mise en place de rain trend. Je vais regarder.
    L’arrivé d’un dongle Bluetooth serait fort intéressant sur cette box.
    Franck

    • Yannick Severac dit :

      Normalement ma documentation du script rain trend est suffisamment détaillée pour guider aussi quelqu’un qui n’a jamais essayé de script PHP et donc ne pas rebuter pour une première expérience (j’espère 🙂
      En effet, une prise en charge Bluetooth serait un gros plus pour cette box, certains sujets du forum officiel méritent du soutien pour cette demande.
      Une des astuces bidouille que je proposerais plus tard donne “du support Bluetooth” mais en utilisant une solution externe à la box.

  2. Franck dit :

    Ok je regarderai le script.
    J’attends de voir le sujet Bluetooth bidouille….Et voir s’il s’agit pas d’une usine à gaz…😀😜

  3. Wass dit :

    Bonjour,
    Quels sont les avantages / inconvénients par rapport à Jeedom ?
    Merci

    • Yannick Severac dit :

      Les points de comparaison sont nombreux et subjectifs : Un comparatif très synthétique existe par exemple ici.

      Mais en reprenant quelques points abordés dans mon article :
      – Clé en main : La box est tout de suite opérationnelle et standardisée donc plus stable, chez Jeedom c’est aussi possible avec des version toute prête, mais l’alternative DiY attire les plus bricoleurs
      – Les programmations chez Jeedom sont plus complexes à écrire, mais permettent beaucoup plus de possibilités sans trop de “bidouille”
      – Le market Jeedom fournis plus de prise en charge variés, chez eedomus les scripts PHP peuvent compenser. Mais les prises en charges matériel sont gérés par l’équipe et donc plus fiable
      – Jeedom gère le bluetooth, chose maintenant importante puisque les objets connectés sont de plus en plus nombreux
      – l’application mobile de l’eedomus est pleinement opérationnelle et couplée avec les notifications push, nativement présente, en fait un bon compagnon efficace
      – Le coté cloud avec : eedomus, ou sans Jeedom

      Et plein d’autres points : c’est à chacun de voir quelles sont à ses yeux les critères importants ou non et de faire sont choix en fonction d’eux.

  4. Wass dit :

    Merci ! C’est très clair

  5. Alex Terieur dit :

    Bonjour,

    Super article !
    Je partage la problematique de gestion des regles.
    A ce sujet as-tu defini une convention de nommage te permettant de t y retrouver ?
    Si oui, une petite capture d ecran serait apprecié 🙂
    merci

    • Yannick Severac dit :

      Bonjour Alex,
      En effet avec le nombre de règle qui devient vite important, une convention de nommage est indispensable.
      Chez moi, elle consiste à toujours commencer le nom d’une règle par un mot commun, pour que le trie alphabétique du tableau, les liste ensemble à la suite

      • “ASPIRATEUR…”
      • “ECLAIRAGE…”
      • “SECURITE …”

      Positionner les règles dans un groupe permet aussi d’avoir une couche d’organisation.

      Astuce supplémentaire : Quand on souhaite travailler des règles en ciblant un équipement en particulier. Il suffit de passer par le listing des périphériques puis sélectionner le lien “configurer” : il existe alors un onglet “Règles associées” qui permet de n’afficher que les règles qui utilisent cette équipement et donc avoir indirectement une fonctionnalité de filtrage des règles.

  1. 3 juillet 2017

    […] Lire l’article complet sur le site original […]

Laisser un commentaire