Les 10 choses à penser quand on fait construire

Plan Maison

Aujourd’hui je vous propose un article concernant la construction de maison et les choses à penser à ce moment-là. Si vous avez lu mes précédents articles, vous savez que j’ai fait construire ma maison en 2013 et ceux qui me connaissent savent à quel point ce fut compliqué. Bien des problèmes peuvent arriver lors d’une construction, même les choses les plus improbables (comme  une mauvaise implantation de la maison).

Malgré cela, j’ai quand même pu inclure un système domotique au sein de mon habitat et décider de la façon d’intégrer les éléments multimédias.

Bref, l’idée est donc de se munir des meilleures armes et faire une liste des dix choses à prévoir en amont et pendant la phase de construction, de l’électricité à la domotique.

 

1. Les prises

Oui il faut prévoir des prises bien sûr, mais savoir où l’on va positionner son électroménager est indispensable. L’idée ici est d’anticiper un maximum. Prévoyez également des prises RJ45 et identifiez les éléments que vous pouvez raccorder à votre réseau. Étant donné la fiabilité du Wifi, je préfère le câble quand j’ai le choix. Ainsi, vous pouvez par exemple penser à brancher un PC fixe, un pont Hue ou encore une enceinte connecté type Sonos.

Prises de courant et RJ45 Céliane

Prises de courant et RJ45 Céliane

 

2. La domotique

C’est surement le point le plus chronophage, prévoir de la domotique dans une maison n’est pas chose aisée. Vous avez la possibilité de figer quelque chose dans votre maison et ce choix peut être crucial. Optez pour un système ouvert autant que possible, vérifiez la connectivité avec d’autres systèmes et marques. Je vous conseille également un système filaire si vous le pouvez (sur bus de commande KNX ou SCS par exemple). Enfin, l’équilibre entre le prix et les possibilités est également important. Vous pouvez également vous diriger vers une box (comme eedomus ou Jeedom par exemple).

Bref, je me souviens avoir fouillé entièrement le web pour connaitre “Le meilleur système domotique”… et bien il n’y en a pas. Le bon système est celui qui répond le plus à vos besoins selon les critères précédents.

Mon système domotique Legrand : derrière un intérrupteur

Mon système domotique Legrand : derrière un intérrupteur

 

3. Le réseau

S’il y a une chose à penser, il s’agit de la façon de construire votre réseau dans votre maison. En effet, privilégiez un réseau filaire RJ45. Il est difficile par la suite de passer des câbles. Concernant ce réseau local, des questions sont à se poser : ce que vous voulez faire passer comme informations dessus. Un réseau universel est plus communément appelé un réseau VDI (Voix Données Images).

Utilisez des câbles blindés et de bonne qualité. La vitesse est importante. Bref, cela ne sert à rien de passer du câble s’il s’agit d’une norme ancienne. Optez pour un câble plus cher vous permettra d’avoir une durabilité plus intéressante.

 

4. Les gaines

Des gaines… encore des gaines. Mettez autant que vous pouvez. Cela vous permettra par la suite, dans de moindre travaux, d’adapter votre maison à vos besoins (en n’oubliant pas où elles sont positionnées). Par exemple, si vous souhaitez intégrer des enceintes à votre plafond, ajouter un interrupteur…

 

5. La baie de brassage

Prévoir un emplacement dédié à une baie de brassage est important. Il s’agit, du point central de votre réseau. Elle présentera le plus souvent un switch comme celui-ci (le mien) permettant de distribuer votre réseau sur l’ensemble de vos prises.

Votre maison étant de plus en plus connectée, vous pourrez également profiter de cet espace dédié pour centraliser vos autres éléments connectés et réseaux (un serveur NAS par exemple).

 

Ma baie de brassage... plus ou moins bien rangée

Ma baie de brassage… plus ou moins bien rangée

 

6. Le multimédia : la vidéo

Où allez-vous regarder la TV ? Souhaitez-vous installer un écran de vidéoprojection ? Souhaitez-vous installer un home cinema ? Autant de questions qui demandent une réflexion sur ce que l’on souhaite faire.

Pour réussir ce point, il faut cumuler les points précédents : penser aux prises, au réseau, aux gaines…

Par exemple, pour vos téléviseurs, si vous souhaitez les installer au mur, prévoyez ce qu’il faut pour rendre cela le plus propre possible (prise d’alimentation, RJ45 et antenne par exemple).  Si vous souhaitez déporter des appareils dans un meuble TV, c’est possible en prévoyant une gaine allant de la TV jusqu’à ce meuble.

Vous pourrez par la suite vous concentrer sur les appareils qui diffuseront vos vidéos (un Raspberry Pi équipé de Kodi par exemple).

La TV dans ma chambre : sans câble apparent, sans meuble et connectée à un Raspberry Pi

La TV dans ma chambre : sans câble apparent, sans meuble et connectée à un Raspberry Pi

La TV dans mon salon : sans câble apparent, les éléments sont déportés dans le meuble TV

La TV dans mon salon : sans câble apparent, les éléments sont déportés dans le meuble TV

 

7. Le multimédia : le son

Avec internet, la façon de consommer de la musique a évolué. Elle est devenue omniprésente dans notre quotidien et dans notre habitat. Lors de la construction de votre maison, c’est le moment de savoir comment vous avez envie d’écouter de la musique. Par exemple, chanter sous la douche est un rituel pour moi.

Vous pouvez également penser à intégrer des enceintes au plafond dans votre cuisine ou sur votre tarasse : regardez alors les systèmes multiroom (Sonos ou Bose par exemple)  qui vous facilitent la diffusion dans toutes vos pièces.

 

8. Être prudent et factuel

Clarifier toujours la situation avec les artisans, fournissez un maximum de détails. Vérifiez également les agréments de vos intervenants avant de faire appel à eux. Pour certains systèmes domotiques, des électriciens possèdent par exemple une certification pour installer ce genre de système.

Faites des plans précis, prenez toutes les photos que vous pourrez, relisez vos devis. Bref, vérifiez tout deux fois plutôt qu’une et gardez un maximum de documents.

 

9. Lister ce que l’on veut faire

Listez tout ce que vous souhaitez faire. En effet, la domotique ne touche pas que l’électricité. Cela peut engendrer des modifications sur toute votre maison (chaudière par exemple). Faites un dossier de ce que vous voulez faire, présentez-le à vos artisans, à des proches qui peuvent vous donner leur avis. Je me souviens avoir partagé ce que je voulais mettre en place avec Ludovic. J’espère que ça lui aura également donné des idées pour sa maison.

Priorisez ensuite ce que vous souhaitez mettre en place. Budgétisez également cette liste. J’en viens alors à mon dixième et dernier point :

 

10. Ne faites pas tout en une fois

Prévoir ne veux pas dire tout faire en même temps. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il faut vivre dans une maison pour savoir ce qui va ou pas, par exemple si les interrupteurs sont pratiques ou non. Votre besoin va évoluer au fil du temps et de nouvelles technologies vont sortir. Ce que je peux vous conseiller, c’est donc de faire étape par étape et se laisser le temps une fois l’ensemble prévu. Cela permet enfin de mieux répartir vos dépenses.

 

Conclusion

Voilà, vous connaissez les dix points à avoir en tête avant et pendant la construction de votre maison. J’espère que cela vous aidera et vous permettra de vous focaliser sur d’autres choses toutes aussi importantes. N’hésitez pas à noter en commentaires d’autres points. Enfin, le dernier message que je veux faire passer sur cet article est : bonne chance.

 

Expert technique en développement web et mobile, je suis passionné par les nouvelles technologies et plus particulièrement par la domotique, les environnements web et mobile et les systèmes intelligents.

Tu aimes cet article ? Alors partage le Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on RedditShare on Tumblr

1 réponse

  1. AMS ASPIRATION dit :

    Bonjour , sans oubliez l aspiration centralisée idéal en construction 🙂 , avec le systéme rétraflex !!!

Laisser un commentaire