Review et intégration du shelly motion

Aujourd’hui nous allons découvrir un nouveau produit Shelly. Il s’agit d’un capteur de mouvement, le Shelly motion. Le but de l’article est de faire le tour du produit et de voir comment l’intégrer à son installation Home Assistant.

Pour ma part je vais m’en servir pour automatiser un éclairage d’un couloir et dans le but de compléter mon système de sécurité.

Commençons par une petite présentation du produit.

Présentation du produit

D’un point de vue esthétique il y a mieux. Le produit semble qualitatif mais il est un peu gros ce qui peut-être pénible si vous désirez une installation discrète. Le capteur est munie d’une batterie qui a une autonomie d’un an selon le constructeur. Pour ma part il est en service depuis environs deux mois et il n’a perdu que 10% de batterie. Si la décharge est constante il devrait donc tenir 20 mois. La recharge se fait via un basique port micro usb.

En terme d’information remonté le capteur vous permettra d’obtenir la luminosité, détecter les mouvements ainsi que les vibration.

La partie logiciel

Du côté de l’application mobile même si il y a de très gros progrès ce n’est toujours pas le top. L’application est plutôt complexe à prendre en main et il est parfois compliqué d’ajouter de nouveaux appareils. Ce n’est pour moi pas un point très gênant car comme les autres produits Shelly le motion est très simple à intégrer à d’autres système. Pour ma part j’utilise l’application Shelly uniquement pour installer mes nouveaux périphériques.

Cependant si cet aspect est important pour vous sachez que ce point est connu chez Shelly et que l’application s’améliore régulièrement.

Concernant la partie embarquée comme d’habitude avec cette marque nous somme sur quelque chose de très complet. C’est rare d’avoir autant d’option sans passer par une plateforme tierce.

Comme vous pouvez le voir sur l’image vous avez un certain nombre de rubriques.

  • Sensor settings – Va vous permettre de configurer tout ce qui est en rapport avec le capteur tel que les niveaux de sensibilité à la lumière ou aux mouvements.
  • Schedule – Vous donne la possibilité de configurer des actions planifiés. Dans le cadre de ce détecteur de mouvement cela se traduit par la possibilité de l’allumer ou de de couper automatiquement selon le jour et l’heure.
  • I/O Actions – Extrêmement puissant cette option vous permet d’appeler une ou plusieurs URLs si un événement survient. C’est très pratique pour appeler un service externe (home assistant par exemple).
  • Internet – Toutes les configurations liées à la connectivité
  • Application Settings – Permet d’accéder aux paramètres techniques (log, nom de périphérique)
  • Share – Permet de partager l’accès à cette appareil
  • Settings – Tout les autres configurations et informations. C’est notamment ici que vous pouvez trouver l’adresse IP de votre appareil.
Bon à savoir, en vous connectant directement sur l’adresse IP de votre shelly motion vous aurez accès à une interface web vous donnant accès à encore plus d’options!

En bref

Comme souvent avec Shelly le placement du produit est vraiment intéressant. Pas besoin de pont, facile à intégrer (I/O actions, MQTT, etc.) et bien pensé. Une fois de plus il est possible de l’utiliser en passant par le cloud de Shelly mais ce n’est pas une obligation et vous pouvez tout à fait l’utiliser en local.

Concernant son tarif vous pouvez le trouver autour de 30€ sur le site officiel de Shelly https://shop.shelly.cloud/shelly-motion-wifi-smart-home-automation. Attention sur la plupart des autres sites il n’est pas rare de le voir plutôt autour de 50€.

Home assistant

Maintenant que vous connaissez un peu mieux le produit voyons comment l’utiliser avec Home assistant. Pour ce faire vous avez 3 possibilités:

  • Créer des APIs dans Home assistant qui seront appelées par les I/O actions configurables
  • Passer par l’intermédiaire de MQTT
  • Intégrer directement l’appareil grâce au module d’intégration Shelly.

Dans cet article nous verrons uniquement la troisième méthode qui est c’elle que j’ai choisit.

Prés-requis

Avant de commencer vous devez:

  • Avoir une installation home assistant fonctionnelle
  • Installer votre shelly Motion en suivant les instructions standard
  • Activer le CoIoT

Pour les deux premières étapes je vous laisse vous débrouiller vous n’avez pas besoin de moi 😉 pour la dernière voici comment faire. Dans un premier temps identifiez l’adresse IP de votre Shelly Motion fraîchement configuré. Pour la trouver vous avez deux solutions:

  • Connectez vous sur votre point d’accès Wifi et identifiez votre capteur ainsi que son adresse de connexion
  • Ouvrez l’application shelly, cliquez sur votre appareil, allez dans Settings > Device info et vous y verrez l’adresse IP.

Entrez cette adresse dans votre navigateur et vous devriez voir apparaître l’interface de gestion web.

Cliquez sur Internet & security puis COIOT. Cochez Enable CoIoT et sauvegardez.

Une fois que tout est ok rendez-vous dans home assistant. Cliquez sur Configuration en bas à droite, puis, Appareils et services et enfin Ajouter l’intégration. Cherchez alors Shelly. Une modale comme ci-dessous devrait apparaître.

Entrez l’adresse IP de votre Shelly motion et réveillez le (en ouvrant l’application Shelly ou en faisant un mouvement devant le capteur) et le tour est joué ! Vous devriez maintenant avoir un capteur opérationnel.

Il ne vous reste plus qu’à mettre en place vos scripts comme nous l’avions vue dans de précédents articles.

Mise en place de script de sécurité

Conclusion

Comme souvent avec les produit Shelly je suis séduit par leur ouverture et les options qu’ils offrent nativement. C’est donc naturellement une marque que j’affectionne même si elle a du chemin à faire concernant l’esthétique de certains produits et concernant l’accessibilité de son application mobile.

La marque se développe de plus en plus et semble très à l’écoute de sa communauté. Si comme moi vous aimez leurs produits je vous recommande d’ailleurs le support group officiel sur facebook. J’y apprend personnellement beaucoup de choses.

Récemment la marque a aussi commencé à s’intéresser à d’autre domaine de la domotique tel que le chauffage en lançant une valve connectée (la Shelly TRV) et les installation plus pro avec une gamme de disjoncteur et relais connectés. Il y a donc vraiment de quoi faire 🙂

Comme d’habitude n’hésitez pas à partager vos expériences ou a poser vos questions en commentaire 🙂

Liens utiles (anglais)

Présentation officielle: https://shelly.cloud/shelly-motion-smart-home-automation-sensor/

Documentation exhaustive: https://manuals.plus/shelly/motion-detector-manual

1 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.