[Update]Test de la télécommande Sevenhugs Smart Remote : est-elle à la hauteur de sa réputation ?

Sevenhugs Smart Remote
Sevenhugs Smart Remote
Sevenhugs a annoncé que la télécommande Smart Remote (X et U) ne serait plus vendue et plus fonctionnelle à partir du 1er Juin 2022. L’annonce est disponible ici. En espérant que Sevenhugs libère le code pour permettre un fonctionnement alternatif. Merci au message en commentaire de Sshafi pour le partage de l’annonce.

Introduction & contexte

Lorsque l’on possède un système multimédia composé de plusieurs appareils, il n’y a rien de plus désagréable que de jongler entre les télécommandes pour faire fonctionner son système. Si l’on possède un système domotique, cela s’avère encore plus vrai que l’on multiplie les moyens de contrôle : smartphone, assistant vocaux…

De nombreuses solutions existent pour réduire ce problème. Je vais vous présenter ici l’une d’entre elle : la télécommande Sevenhugs Smart Remote.

Présentation de la Sevenhugs Smart Remote

Pour les férus d’objets connectés et de technologies, vous avez surement déjà entendu parlé de cette télécommande dont la réputation n’est plus à faire. Smart Remote n’est pas qu’une simple télécommande puisqu’elle recelle de technologies vous permettant un contrôle de nombreux appareils et services.

Initié par un projet KickStarter (que nous avions abordé lors d’un article en 2017), cet objet a reçu de nombreuses récompenses lors des CES.

Venons en à l’objet en lui-même, la fameuse télécommande possède :

  • Un écran tactile permettant une interface changeable d’un appareil à un autre.
  • Une connexion Bluetooth.
  • Une connection WiFi.
  • L’infrarouge.
  • Un giroscope et un accéléromètre.
  • Elle est sur batterie et possède un socle de recharge en USB-C.

La particularité est qu’elle permet le contrôle de divers appareils :

  • Elle va remplacer vos télécommandes infrarouge et bluetooth. La configuration est très simple via l’application. Il est également possible de faire apprendre les touches d’une télécommande infrarouge en pointant la télécommande vers la Smart Remote. Enfin, il est facilement possible de modifier l’interface de contrôle sur la télécommande.
  • Côté contrôle WiFi, elle va permettre le contrôle d’une dizaines appareils et services dont votre éclairage Philips Hue, vos enceintes Sonos, Kodi, Spotify. C’est là que le bas blesse un peu, la télécommande se voulait compatible avec de nombreux services et appareils, on se retrouve ici limité.
  • Enfin, il est possible d’ajouter des éléments à travers le service IFTTT que l’on a souvent abordé. Un bon point ici permettant l’ouverture vers les services compatibles avec IFTTT, soit des dizaines. Par contre ici, l’interface est pour le moins… basique sans avoir la possibilité de la changer.
L’écran du Sevenhugs Smart Remote pour le contrôle des ampoules Philips Hue.
Il existe deux versions de la Sevenhugs Smart Remote : la version U et la version X. Cette dernière que je possède propose un dispositif de pointage pour un changement de l’interface de la télécommande selon ce que l’on pointe.

Pour cela, la télécommande est fournit avec 3 balises à coller au mur. Cela va permettre la géolocalisation de la télécommande et détecter l’orientation de cette dernière.

Sur le papier cela me faisait vraiment rêver (depuis des années). Dans la pratique, je trouve cela anecdotique ce qui nuit encore à l’originalité de l’appareil.

L’application dédiée à la télécommande permet principalement la configuration de l’appareil.

Deux types de scénarios peuvent être créés : des scènes lié à la TV (démarrage de la TV, de la barre de son par exemple) et des scènes d’ambiance. Des raccourcis se créent alors sur l’interface de la télécommande.

Mon cas d’utilisation

Cela fait plusieurs mois que je teste cette télécommande. Dans mon salon, je contrôle ma TV en infrarouge, ma Freebox Pop en bluetooth, ma barre de Son Bose SoundBar 500 en infrarouge, deux lampes Philips Hue en WiFi (à travers le pont Hue).

Enfin, je contrôle les lumières de mon salon et de ma salle à manger ainsi que les volets roulants de mon salon et de ma salle à manger, à travers IFTTT (via openHAB).

Je n’utilise pas particulièrement les scénarios car je n’en ai pas forcément l’utilité, je trouve en effet que la sélection d’appareils est simple et se suffit à lui même.

La Sevenhugs fait le job, elle est pratique et j’ai laissé mes autres télécommandes de côté.

La Sevenhugs Smart Remote : écran de contrôle d’Android TV.

Je coupe le WiFi toutes les nuits, la télécommande ne se reconnecte pas toute seule, ce qui est un peu prénible
.

Conclusion

Alors, revenons à la question initiale : est-ce que la télécommande est à la hauteur de sa réputation ? Clairement non. De mon point de vue, il s’agit d’un bel objet mais il manque de maturité. La géolocalisation indoor peut être un peu hasardeuse ce qui rend ce point central un peu gadget. Du coup, pour moi, l’objet ne vaut pas le prix. C’est déjà ce doute que j’avais avant de l’acheter. La version U (sans le pointage des objets) sera surement plus intéressante.

Un deuxième point négatif auquel je n’avais pas pensé est que le tactile est bien moins efficace par rapport à des boutons physiques. Il faut avoir l’habitude pour une recherche YouTube.

Il faut par contre saluer le travail effectué autour de cet objet. La hype a surement été trop grande, notamment sur les services compatibles. Cependant, la télécommande fait clairement le job et le potentiel est là. J’espère qu’ils continueront à itérer sur cet objet pour combler ces lacunes.

Dernier point, je n’ai pas pu accéder à un espace développeur, j’espère qu’ils pourront accéder aux requêtes des développeurs pour ouvrir à la communauté la possibilité d’ajouter des services, objets et interfaces de contrôle.

2 réponses

  1. Sshafi dit :

    Bonjour,
    Pourquoi faire un article maintenant, sur une télécommande qui n’est plus vendue et qui cessera de fonctionner en juin 2022 ?
    https://support.sevenhugs.com/t/35hfcvg/discontinuation-of-smart-remote-smart-remote-x-and-smart-remote-u
    A moins qu’ils ne libèrent le code source, mais pas d’annonce dans ce sens depuis plusieurs mois.

    • Jérémy Paris dit :

      Bonjour Sshafi, effectivement, l’écriture de cet article date de l’année dernière (avant l’annonce) et je suis passé à travers leur annonce et le test me paraissait donc toujours intéressant. Merci pour le lien, je vais modifier l’article en conséquence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.