Des éclairages connectés robuste | Partie 2 – Home Assistant

Design by Juline Doisne
Design by Juline Doisne

Me revoilà pour un second article traitant d’éclairage connecté. La dernière fois, nous avions vu comment mettre en place simplement une installation reposant sur Hue de Philips et Sonoff. Cette fois, nous allons voir comment faire converger tout ce petit monde dans Home Assistant.

Configuration Hue

Nous allons aller très vite sur cette partie qui est très simple. Rendez-vous à l’écran d’administration des intégrations. Si vous partez d’une installation « neuve », vous devriez être assez facilement guidé. Sinon, vous pouvez toujours avoir accès à cette section via le menu configuration sur la gauche puis cliquez sur intégrations. Dès son lancement, Home assistant scanne votre réseau et vous propose de configurer vos appareils.

Vous devriez donc trouver une carte Hue. Cliquez sur configurer et laissez-vous guider. La configuration est très simple mais attention, vous aurez besoin d’un accès physique à votre boîtier Hue.

Sonoff

Pour cette partie, c’est un peu plus complexe. Vous aurez besoin d’un certain nombre de prérequis. Tout d’abord, il vous est nécessaire de passer votre profil en mode avancé. C’est assez simple, aller dans votre profil en cliquant sur votre nom d’utilisateur en bas à gauche.

HACS

Nous allons utiliser HACS, un genre de store alternatif.

Avant d’aller plus loin, veillez vérifier que vous avez :

  • Home Assistant version 2020.12.0 ou plus récent
  • Un compte GitHub
  • Une installation Home Assistant officiellement supportée
  • Un accès au système de fichiers où est installé Home assistant
  • Vous savez comment consulter les logs
  • Une bonne connexion internet

Installation du store

Si tous les prérequis sont respectés, vous pouvez vous lancer.

  1. Aller dans le superviseur
  2. Via le store d’add-on, installer un client SSH
  3. Configurer et démarrer l’add-on
  4. Lancer l’installation de HACS
wget -q -O - https://hacs.xyz/install | bash -

Nouvelle intégration de vos éclairages connectés

Rendez-vous dans les intégrations, cliquez sur ajouter l’intégration, rechercher HACS et suivez les instructions. Une fois terminée, vous verrez un logo HACS apparaître dans votre menu de gauche.

Dans HACS, allez dans intégrations et cliquer sur Explore & add repositories, recherchez alors sonoff

Suivez les instructions pour installer la nouvelle intégration. Une fois terminé, il vous faudra redémarrer votre installation avant d’aller plus loin.

Connaître son matériel

Nous allons apprendre ici à configurer notre produit en local sans passer par les serveur de Sonoff. Cela permet d’être plus autonome et en cas de panne de leurs serveurs, votre maison sera toujours pilotable.

Il y a beaucoup d’autres moyens de configurer vos produits Sonoff. Je vous invite à jeter un coup d’oeil ici si vous souhaitez tous les connaître ou si vous avez un autre produit que le mini DIY.

La méthode que j’ai choisi est un peu plus longue que les autres et nécessite des actions particulières. Vous devez avoir accès à votre Sonoff pour pouvoir les réaliser.
  1. Dans un premier temps, mettez-vous en mode configuration. Pour ce faire, appuyez longuement sur le bouton de votre Sonoff mini jusqu’à ce que la LED clignote rapidement.
  2. Ensuite, recherchez un réseau Wi-Fi ayant un nom ressemblant à ITEAD-10000. Connectez-vous en utilisant le mot de passe 12345678
  3. Ouvrez votre navigateur sur l’adresse suivante : http://10.10.7.1/device
  4. Copiez les champs deviceid et apikey

Vous pouvez ensuite vous reconnecter à votre wifi et si ce n’est pas encore fait, configurez votre Sonoff comme nous l’avons vu dans la partie 1.

Configurer les périphériques

Il est maintenant l’heure de configurer Home Assistant. Pour gagner du temps, je vous conseille d’effectuer l’étape précédente avec tous vos appareils avant de travailler sur Home Assistant.

Si vous avez bien travaillé, vous avez donc une liste de couples de valeur deviceid / apikey. Vous allez en avoir besoin pour modifier votre configuration Home Assistant.

Ouvrez votre fichier de configuration, le fameux configuration.yml et insérez y la configuration suivante.

sonoff:
  reload: always
  debug: True
  devices:
    deviceid1:
      device_class: light
      name: Sonoff salon
      devicekey: apikey1
    deviceid2:
      device_class: light
      name: Sonoff salle de bain
      devicekey: apikey2

Bien entendu, il est nécessaire de remplacer les valeurs deviceidx et apikeyx par les valeurs que vous aurez collectées dans l’étape précédente. Le champ device_class permet quant à lui d’indiquer à Home Assistant le type de périphérique. Cela permet d’adapter les commandes disponibles sur votre interface. Le champ debug est optionnel mais bien pratique en cas de soucis et enfin name permet simplement de définir le nom d’affichage sur vos dashboards.

add-on config

Un petit redémarrage et le tour est joué.

Ajout d’une carte sur votre dashboard

Il ne reste plus qu’a paramétrer votre dashboard. Depuis quelques versions déjà, Home Assistant dispose d’un système qui s’appelle lovelace. Ce dernier permet de configurer simplement votre interface graphique. Nous verrons en détails dans un autre article comment en tirer pleinement parti.

Si vous êtes resté avec le dashboard par défaut, vous devriez automatiquement avoir accès à vos nouveaux équipements. Sinon, voici comment ajouter des composants. Rendez-vous sur la première page d’Home Assistant.

Ouvrez le menu de configuration grâce aux trois petits points en haut à droite.

Cliquez sur ajouter une carte

Sélectionnez le ou les composants que vous voulez ajouter à votre dashboard

Home Assistant vous propose alors une carte par défaut. Vous pouvez aussi en choisir une autre et la paramétrer en fonction de vos envies.

Le tour est joué !

Conclusion

C’est tout pour les lumières ! Avec l’article précédent, vous devez maintenant avoir une installation complète, simple et agréable à utiliser. Nous verrons peut-être ultérieurement d’autre petites choses afin de couvrir de nouveaux cas comme les éclairages extérieurs par exemple (pas maintenant il fait trop froid 😉 )

Le petit mot de la fin comme dans l’article précédent. Si vous aimez bien les luminaires présents sur la photo d’illustration de l’article, vous pouvez en savoir plus sur l’artisan qui les conçoit et réalise en allant sur le site http://www.julinedoisne.com/.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.