Profiter du lecteur multimédia Kodi

Profitez du lecteur multimédia Kodi
Profitez du lecteur multimédia Kodi

Reprenons là où on s’est arrêté dans notre dernier article : Prendre en main Kodi. Si vous avez suivi les derniers articles, vous savez que j’ai réinstallé Kodi sur un boitier Xiaomi Mi Box S et que j’ai mis en place le contrôle vocal à l’aide de Google Home et son assistant. Et en confinement, Kodi est devenu l’un de mes outils de divertissement.

Dans cet article, nous allons ainsi voir comment aller plus loin avec Kodi, installer une base de données centralisée, mettre en valeur l’interface de Kodi à travers les thèmes et profiter des meilleurs extensions que peut proposer la communauté.

Base de données centralisée

Le but d’avoir une base de données centralisée est d’avoir la même bibliothèque présente sur tous les supports de la maison, de conserver l’état de visualisation des médias et aussi de continuer à regarder sur un écran ce que l’on avait commencé sur un autre.

Pour ma part, Kodi est présent sur ma TV du salon (via la Xiaomi Mi box S), sur ma TV de ma chambre (via un Raspberry Pi 2) et sur mon PC. Du coup, je trouve cette fonction vraiment intéressante.

Installation de la base de données

Avant tout, il vous faudra créer un serveur MySQL ou MariaDB sur l’une des machines de votre réseau. Pour ma part, j’ai utilisé le paquet MariaDB proposé sur mon NAS sous XPEnology. Pour pouvoir bénéficier de cette fonctionnalité, il faudra que la base soit accessible en permanence d’où l’intérêt d’installer la base sur une machine toujours allumée comme un NAS.

Afin de pouvoir utiliser votre base de données plus facilement, je vous conseille d’installer et d’utiliser un client SQL. Avec ce dernier, vous aurez un assistant pour créer des requêtes et pour exploiter les résultats plus facilement. Vous pourrez aussi créer des imports et exports de façon simplifiée. Concernant le client, je vous conseille le plus connu pour MySQL à savoir phpMyAdmin. Un paquet sous XPEnology est également disponible.

Vous pouvez donc télécharger indépendamment chaque élément. Pour les novices souhaitant installer cela sur un PC sous Windows, je vous conseille d’installer la plateforme WampServer.

Configuration de la base de données

Une fois le client SQL installé, il vous faudra créer un utilisateur vous permettant d’accéder à votre base de données.

Configuration de Kodi

Côté Kodi, la configuration est assez simple : vous devez placer un fichier de configuration dans un dossier de Kodi. La base de données sera alors prise en compte automatiquement.

Commencez par préparer votre fichier de configuration tel que :

<advancedsettings>
<videodatabase>
<type>mysql</type>
<host>192.168.1.37</host>
<port>3306</port>
<user>kodiuser</user>
<pass>xxx</pass>
</videodatabase>
<musicdatabase>
<type>mysql</type>
<host>192.168.1.37</host>
<port>3306</port>
<user>kodiuser</user>
<pass>xxx</pass>
</musicdatabase>
<videolibrary>
<importwatchedstate>true</importwatchedstate>
<importresumepoint>true</importresumepoint>
</videolibrary>
</advancedsettings>

Sauvegardez ensuite votre fichier sous le nom advancedsettings.xml. Je vous conseille de stocker ce fichier sur un lecteur réseau pour pouvoir facilement le copier-coller dans les dossiers de Kodi sur les différents supports.

Démarrez ensuite Kodi puis monter le lecteur réseau contenant votre fichier. Rendez-vous dans le gestionnaire de fichiers dans les paramètres et copiez le fichier dans le dossier userdata. Ce dossier dépend du système d’exploitation, consultez la documentation de Kodi pour savoir où il se situe. Redémarrez enfin Kodi.

Gestion des fichiers sur Kodi
Gestion des fichiers sur Kodi permettant la copie de fichiers comme advancedsettings.xml.
Sur Kodi Leia sur Android, dans le gestionnaire de fichiers, je n’avais pas la possibilité d’ajouter une source. J’ai donc du copier avant le fichier advancedsettings.xml sur le disque de ma box.
Consulter les logs : Si vous rencontrez des problèmes, vous pouvez visualiser les logs de Kodi. Pour savoir où elles se trouvent, vous pouvez activer le mode débogage dans Paramètres > Système > Journalisation. Le chemin du fichier de log de Kodi apparaît alors.

Activer le débogage de Kodi
Activer le mode de débogage de Kodi permet de visualiser l’emplacement du fichier de log.

Lorsque vous consultez le fichier de log, vous pourrez trouver les erreurs et voir si le fichier advancedsettings.xml à bien été pris en compte.

Exemple de log sur Kodi
Exemple de fichier de log au démarrage de Kodi.

Pour ma part, j’ai du refaire l’import de mes médias après avoir mis le fichier de configuration pour la base de données. Pas de panique donc même si cela est un peu fastidieux. Ce que je vous conseille, avant d’entrer tous vos médias, commencez par quelques uns et vérifier dans votre base de données qu’ils sont bien présents. Pour être sûr du fonctionnement de la base de données, vous pouvez facilement installer un Kodi sur un PC et y glisser le fichier d’accès à la base.

Personnalisation de Kodi

Côté personnalisation, Kodi n’est pas en reste avec la possibilité de changer le thème complet du logiciel. Pour cela, rendez-vous dans les paramètres puis dans Habillage.

Kodi propose le thème Estuary par défaut. Il est plutôt simple et adapté à différents supports. Pour mes TVs, je préfère une interface plus soignée. Cela fait plusieurs années que j’utilise le thème Aeon Nox que j’apprécie. La dernière version est ici proposeé et se nomme Aeon Nox: SiLVO. Pour accéder à ces thèmes, cliquez sur le bouton « En obtenir plus… ».

Changement de thème sur Kodi
Sélection du thème dans Kodi.

En accédant aux paramètres du thème dans « Interface » puis « Habillage » puis « Configurer l’habillage », vous pourrez voir que de nombreux réglages sont possibles :

  • Configurer le menu principal et sa mise en page.
  • Modifier la fenêtre d’accueil
  • Mettre des arrière-plans animés
L’avantage de ces thèmes est qu’ils sont faciles à tester. Vous pouvez rapidement passer d’un thème à un autre et vous faire votre propre idée.

Une fois configuré, de nombreuses visualisations et réglages sont possibles sur la liste des médias, en accédant aux paramètres des écrans.

Ci-dessus, on peut voir (de gauche à droite, en haut puis en bas) :

  • l’écran d’accueil avec un focus sur la partie films : un diaporama défile présentant au hasard des fanarts des films de la filmothèque.
  • Le second écran montre la liste des films en utilisant la vue « Mur ». En bas de l’écran, on peut voir les informations liées au film : le logo du studio, l’année, la durée du film, le type du film.
  • Le troisième écran représente les informations d’un film. On peut ici voir l’ensemble des informations du film ainsi que le résumé du film, le casting, un affichage du DVD.
  • Le quatrième écran montre l’affichage en saga. Ici, on peut voir la saga Star Wars avec une représentation en boîtier qui s’ouvre et montre l’affichage des DVD. Il s’agit de la vue « Vitrine ».
  • Le dernier écran montre la liste des séries avec un focus sur la série Dragon Ball Super. Le fond d’écran est dynamique et présente un diaporama des fanarts de la série. L’affichage utilisé est « MyFlix » et le logo de la série est également présent.

Les artworks sont l’ensemble des images que vous récupérerez pour embéllir votre bibliothèque : affiches de film, photos des acteurs ou encore les images faites par la communauté (fan art).
« 

Il est enfin possible de mettre en avant votre bibliothèque musicale grâce aux thèmes et extensions, en configurant les paramètres de ces écrans.

Ci-dessus, toujours avec le thème Aeon Nox: SiLVO, vous pouvez voir à gauche les informations d’un album comprenant la jaquette du CD, l’image du CD, l’histoire de l’album et diverses informations. L’écran de droite montre l’écoute de cet album, avec une animation sur le CD qui tourne.

Les extensions indispensables

L’un des avantages de Kodi est la possibilité d’ajouter des extensions crées par la communauté. Les extensions sont disponibles depuis le dépôt officiel ou non.

Pour ajouter une extension, rendez-vous dans « Système » puis « Extensions ». Vous pourrez alors ajouter une extension du dépôt officiel ou bien installer depuis un fichier zip. Des dépôts de la communauté existent et peuvent être ajoutés comme des sources. Attention toutefois à ce que vous installez.

Nous allons voir ici les extensions qui peuvent être utiles à votre lecteur multimédia :

L’IPTV

L’IPTV est le fait de diffuser du contenu télévisuel via le réseau internet. En France, l’IPTV est souvent fourni via les abonnements de vos fournisseurs d’accès internet, alors, à quoi cela sert ? Et bien, pour ma part, profiter des chaines de TV de mon abonnement internet sur une deuxième TV.

Pour cela, Free met à disposition pour ses abonnées Freebox un flux IPTV. Ce flux ne contient pas toutes les chaines TV car l’accord de diffusion ne couvre pas une diffusion multiposte.

Pour utiliser ce flux, installez l’extension PVR IPTV Simple Client dans les sources officielles de Kodi. Lors de sa configuration, vous pouvez entrer l’emplacement du flux : sur internet ou dans un fichier local. Le fichier est généralement au format m3u qui permet de stocker des adresses de fichiers vidéos. L’extension vous permettra d’afficher directement le flux dans la partie « TV en direct » de Kodi.

Configuration de l'extension PVR IPTV Simple Client sur Kodi
Configuration de l’extension PVR IPTV Simple Client sur Kodi.

Des solutions alternatives existent pour pouvoir regarder la TV sur Kodi. Vous pouvez ainsi vous rapprocher de l’extension Catch-up TV & More que vous pourrez coupler à PVR IPTV Simple Client pour avoir une interface complète avec le programme TV, voir le tutoriel de Kulture ChroniK sur le sujet.

Canal+, Bein Sport, Eurosport… il existe de nombreuses offres d’IPTV illégales offrant de nombreux bouquets de chaines à des prix compétitifs comparé au prix nominal.

Le streaming

Des dizaines d’extensions existent et permettent de regarder légalement ou non des films et séries. Je ne m’étendrai pas sur cette partie car de nombreux articles existent sur le sujet selon ce que vous souhaitez voir.

Parmis eux, PopcornTV ou Popcornflix pour les extensions officielles, Exodus Redux, Pacte Covenent, Sport Devil pour n’en citer que quelque uns. Pour en savoir plus, c’est par ici.

La radio

Pour compléter votre lecteur multimédia, vous pouvez utiliser une extension de radio pour l’écoute de vos stations préférées. L’extension radio est simple et complet puisqu’il permet l’écoute de plus de 7000 stations dont les principales stations françaises et locales, même France Bleu Pays d’Auvergne pour chez moi.

Extension radio sur Kodi
Ecoute des radios locales depuis l’extension radio dans Kodi, ici France Bleu pays d’Auvergne.

Vous pouvez également créer un lien vers cette extension directement dans le menu accessible sur la page d’accueil. Cela peut être pratique pour accéder rapidement à cette fonctionnalité. Pour cela, rendez-vous dans les paramètres du menu.

Les autres plugins

Il existe une multitudes d’extensions, en voici quelques-unes en vrac :

Plex pour Kodi : besoin d’un client pour le logiciel de gestion multimédia Plex, Kodi met à disposition une extension permettant de lancer directement Plex dans son interface.

Prochaines dates de diffusion de vos séries : vous souhaitez afficher un calendrier des prochaines sorties de vos séries préférées, rien de plus simple avec l’extension TV show next aired.

Extension TV show next aired sur Kodi
Affichage du planning des prochains épisodes de vos séries dans Kodi grâce à l’extension TV show next aired.

Compléter les artworks : l’extension Artwork Beef permet de télécharger les artworks manquants pour vos séries et films : image du CD, logo, tout y est. Je l’utilise en remplacement de l’extension Artwork Downloader qui ne fonctionne plus sur Kodi Leia. C’est le complément parfait à un bon thème.

Compléter votre bibliothèque musicale : Grâce à ces deux scraper, vous pourrez apporter des informations complémentaires à votre musique : Universal Scraper for Albums et Universal Scraper for Artists

Les paroles de chansons : l’extension CU LRC Lyrics vous permet d’afficher les paroles des chansons. Son fonctionnement est automatique. Il va en effet chercher automatiquement les paroles et les affiche s’il en trouve.

Ecoute de la musique sur Kodi avec les paroles
Affichage des paroles des chansons que vous écoutez pour des soirées Karaoké endiablées.

L’émulation : En plus de la vidéo, de la musique et des photos, Kodi met en avant une entrée de menu nommée Jeux. Cette partie permet de profiter de jeux en émulation. Si vous possédez des ROMs, vous pouvez les importer comme n’importe quelle source de média. En les ouvrant, Kodi vous proposera les extensions vous permettant de démarrer les jeux correspondant.

Contrôler Kodi

Il existe plusieurs façon de contrôler Kodi. Nous avons vu précédemment comment le contrôler à la voix à partir de Google Assistant. Kodi met également à disposition un serveur web permettant le contrôle à travers un navigateur web. Cela permet, en plus de consulter votre médiathèque, de contrôler votre centre multimédia : lancer un film ou une série, télécharger un fichier, changer le volume, gérer des playlists ou encore changer quelques paramètres. Cela peut donc s’avérer très pratique.

Pour cela, vous devez configurer Kodi pour exposer ce serveur web :

Allez dans « Systèmes » puis « Services » et « Contrôle ». Autorisez le contrôle à distance via HTTP. Vous trouverez ici le port pour accéder à la page web (par défaut 8080), le login et mot de passe pour accéder à cette interface.

A partir d’un navigateur, vous pouvez accéder à la page web en entrant l’adresse IP de la machine hébergeant Kodi suivit du port.

Serveur web de Kodi
Page web de Kodi sur le réseau local, permettant notamment de contrôler Kodi.

Si l’on regarde le contrôle sur mobile, il existe également une multitude d’applications sur les stores de Google et d’Apple pour le contrôle de Kodi. Parmi cela, Yatse sur Android est l’un de ceux que je préfère. Une fois installé, il pourra trouver automatiquement Kodi sur votre réseau local et vous aidera à la configuration. Vous pourrez alors contrôler votre centre multimédia et avoir les informations facilement accessible au creux de la main : casting, bande annonce, lien vers AlloCiné ou Google.

Conclusion

Voila, vous pouvez maintenant utiliser votre centre multimédia en connaissant les possibilités qu’il peut offrir. Le sujet était vaste et l’article a grossi au fur et à mesure que je l’écrivais. Aussi, je n’ai pas tout abordé, donc n’hésitez pas à intéragir avec nous dans les commentaires.

Plus globalement, je trouve que Kodi n’est pas simple d’usage et la quantité d’extensions en fait qu’il est difficile de se documenter. Il faut donc fouiller à la fois le web, à la fois le logiciel pour savoir ce que l’on peut faire.

Pour finir, une question pour vous : comment utilisez vous Kodi, quelles extensions utilisez vous ?

Sources : https://kodi.wiki/view/Databases

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.