Test du NSPanel de chez SONOFF

Fin d’année dernière suite à quelques questions concernant leur produit, SONOFF à eu la gentillesse de m’envoyer un exemplaire de leur dernier bijou, le NSPanel. Je vous propose aujourd’hui de le découvrir avec moi. Je ne vous le présenterais pas dans un contexte normal mais plus en mode « labo ». Ce dernier demande un effort pour s’intégrer dans une installation électrique, j’ai donc d’abord voulu le tester avant de modifier mon installation.

Comme toujours lorsque nous recevons un produit, nous restons libre et nous tenons à rester le plus neutre possible. Merci à SONOFF d’avoir joué le jeu de de nous avoir envoyé ce produit sans réclamer de contreparties.

Présentation du produit

Le NSPanel est un interrupteur connecté assez avancé. Avec ce produit, Sonoff nous propose une solution élégante permettant de contrôler votre installation domotique. Cet appareil encastrable vient remplacer votre interrupteur traditionnel. Il dispose de deux boutons physiques et d’un écran tactile qui mettent à portée de clic de nombreux objets connectés. Si vous n’êtes pas sur place, vous pourrez contrôler l’ensemble des appareils compatibles à distance grâce à votre assistant vocal ou votre smartphone.

Les spécifications

  • 2 canaux : Le NSPanel dispose de deux canaux vous permettant de brancher et de contrôler en direct deux sources lumineuses. Ces dernières seront pilotables via les deux boutons physiques, votre smartphone et/ou votre assistant vocal. Cette option vous permet de mettre en place très rapidement et simplement les premières briques de votre installation.
  • 1 thermostat : Ce produit dispose également d’un thermostat interne. Ce dernier est capable de déclencher un appareil compatible en fonction de la température. De préférence une source de chaleur ou de froid mais si vous souhaitez allumer une ampoule si la température est inférieur à 20°C, c’est con possible.
  • Un écran : Il permet d’afficher quelques infos telles que la météo, de piloter divers appareils de votre maison et de gérer le thermostat.
  • Connectivité : De ce coté, l’appareil reste simple mais complet en embarquant du wifi et du bluetooth BLE.
  • Encastrable : Le NSPanel est conçu pour être encastrable, c’est à dire qu’il peut prendre la place d’une prise ou d’un interrupteur.
NSPanel (EU à gauche, US à droite)
1: Attention sur ce dernier point. Comme nous le verrons plus loin dans l’article, vous devez avoir une phase et un neutre. En France, la plupart du temps, les interrupteurs n’ont pas de neutre. Si vous êtes dans ce cas, il faudra adapter votre installation.

2: L’arrière du produit est assez imposant. Il vous faudra donc un boitier d’encastrement suffisamment grand (50mm).

Prise en main

Commençons notre test. Dans un premier temps, il est bien entendu nécessaire de l’installer !

Même si l’opération est assez simple, pour installer ce produit, vous aurez besoin de le relier à votre installation électrique et/ou de modifier cette dernière. Ne faites jamais ces manipulations avec le courant et faite appel à un spécialiste si vous avez le moindre doute. Nous ne pourrons pas être tenu responsable des éventuelles dégâts ou blessures que vous pourriez provoquer.

Le basic

Maintenant que vous êtes averti, entrons dans le vif du sujet. Pour installer ce produit, il vous faudra un fil neutre. Quezako ?

Dans toute installation électrique, vous avez au moins une phase (+) et un neutre (-). Le circuit doit être fermé pour que le courant circule et que l’appareil fonctionne.

Schéma d’une installation simple

Lorsque vous installez un interrupteur, vous posez une porte qui permet d’ouvrir ou de fermer ce circuit. Jusqu’ici je ne devrais rien vous apprendre, c’est quelque chose que l’on voit assez souvent dans les cursus scolaires en France. La plupart du temps, vous avez même probablement joué avec de petits circuits.

Le problème apparaît quand on le ramène à l’échelle d’une maison. En effet contrairement à ce petit dessin très simple, les câbles sont encastrés ou cachés dans des gaines ou des goulottes. Ils ressortent à certains endroits pour accueillir vos luminaires, interrupteurs et prises de courant. Concernant les interrupteurs, il est usuel de passer via des boitiers encastrés (c’est un près-requis pour le NS panel), c’est là que le bât blesse.

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, en France et plus largement en Europe les interrupteurs sont installés sur la phase. Donc il est rare que le neutre se retrouve dans le boitier encastrer. Hors, votre NS panel a besoin d’un neutre. Avant de vous lancer il est donc nécessaire de vérifier et/ou de modifier votre installation afin de vous assurer que vous avez bien un neutre (généralement c’est un fil bleu) et une phase (généralement c’est un fil rouge).

L’installation

Maintenant que vous avez une installation électrique compatible, propre et vérifiée par un professionnel, il est temps de passer à l’installation. C’est assez simple et tout bien expliqué par SonOff. Vous avez même une vidéo explicative plutôt pas mal faite.

Pour ma part, la maison est encore en travaux et je n’ai pas décidé où j’allais installer mon NSPanel. J’ai donc bricolé un petit circuit pour pouvoir tester le produit et vous faire de vrais retours. Pour quelques euros, je me suis procuré du câble électrique, une fiche électrique, deux douilles et deux ampoules.

Plus qu’à suivre les instructions de branchement, à brancher la prise et le tour est joué !

eWelink

D’un point de vue applicatif, tout se passe via l’application eWelink. Je ne vais pas faire une dissertation sur l’app. Simple, plutôt efficace et agréable, elle permet d’aller assez loin lorsque vous possédez des appareils SONOFF. Elle permet aussi d’interconnecter d’autres systèmes (Hue, Alexa, etc.).

L’application permet aussi de créer des scénarios et des genres de télécommande virtuelle. En gros, beaucoup de bonnes idées qui sont cependant un peu altérer par le manque de compatibilité de l’app.

Compatibilité

Le NSPanel vous permettra de contrôler tout les périphériques intégrable à eWelink. Cependant, à date, il n’est pas possible d’utiliser d’autres appareils que ceux de la marque. En effet, eWelink prend en charge des intégrations telles que Hue mais uniquement dans le cadre d’un usage simple. Il n’est donc pas possible de composer avec ces périphériques dans les scénarios ni même dans le NSPanel. C’est dommage, cela permettrait une intégration accrue sans avoir à flasher l’appareil.

Il existe une intégration Home Assistant. Cette dernière semble permettre de déporter le contrôle de vos appareils eWelink sans toutefois permettre une plus grande interopérabilité. Je préfère ne pas m’étendre pour le moment car je n’ai pas encore eu l’occasion de la tester, cela ferra probablement l’objet d’un article futur.

Mon ressenti

C’est un beau produit bien fini avec un concept vraiment cool. La prise en main est simple et agréable. J’aime beaucoup ce type de périphérique car il s’intègre complètement avec votre installation traditionnel. Il se veux « invisible » tout en rendant plus de service. Cependant, ceci à un coût en terme d’installation. Même si ce n’est pas insurmontable, il est nécessaire de mettre le nez dans votre installation électrique ce qui n’est pas donné à tout le monde.

Le point noir se trouve selon moi au niveau de l’ouverture du produit. Nous sommes loin de la liberté et de l’intégration à home assistant que nous avions avec la clé zigbee que nous avions découvert ensemble ici. Cependant, ce problème est contre balancé par le fait que le NSPanel est basé sur un ESP32 (nous en avions parlé ici). Il semble donc qu’il soit assez simple de le flasher et certains développeurs se sont déjà lancés. Sonoff est d’ailleurs plutôt ouvert à ce genre de bricolage puisqu’ils m’ont donner quelques articles sympa pour aller plus loin.

En plus, pour les plus novices, Sonoff semble beaucoup investir sur les intégrations tierces et eWelink devient de plus en plus complet.

Conclusion

C’est l’interrupteur parfait si vous êtes majoritairement équipé de produits SONOFF ! Pour ma part, j’ai fait la plupart de mes tests en utilisant le Sonoff mini que nous avions découvert ici et je trouve que cet appareil apporte vraiment un plus dans l’expérience d’utilisation.

Nous le découvrirons bientôt dans une autre posture grâce aux possibilités qu’offrent le flash de l’appareil. Cette ouverture lui permet donc de se faire une place de choix dans des installations domotiques avancées.

Je vous le conseille moins si votre installation est plus diversifiée et que vous ne voulez pas flasher votre produit pour l’adapter à votre contexte.

Comme d’habitude, n’hésitez pas à commenter si vous avez des expériences avec ce produit, des idées ou des questions!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.